Mitchell (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (facteur d'orgues) né en 1822 dans la paroisse Notre-Dame de Montréal. Apprend son métier auprès de Samuel Russell Warren. Fonde sa propre entreprise en 1860 avec Charles Forte. Décès en 1902


Orgues installées par Mitchell, agrandies ou modernisées par d'autres facteurs d'orgues ou contenant de la tuyauterie originelle de Mitchell (les caractères gras identifient des orgues encore état de fonctionner en 2010)

Église Saint-Joseph de Bytown (Ottawa, 1861)
Église Saint-Mathieu de Beloeil (1861)
Couvent du Pied-du-Courant de Montréal (1861)
Cathédrale de Québec (réfection des orgues Elliott, 1864)
Église Saint-Jacques de Montréal (1867)
Église Holy Family de Chicago (1870)
Église de Saint-André de Kamouraska (1871)
Église Saint-Michel de Vaudreuil-Dorion (1871)
Cathédrale Saint-Boniface, Manitoba (1875)
Église St. Jude de Tignish sur l'Île-du-Prince-Édouard (1882)
Église Saint-Nicolas (1883)
Église Saint-Pierre-de-Sorel à Sorel-Tracy (1884)
Église de Sainte-Croix (1887, remaniée par Casavant en 1910)
Église Saint-Fabien-de-Panet
Église de Saint-Augustin-de-Desmaures
Église de Saint-Norbert
Église Saint-Sauveur de Québec
Église Notre-Dame de Lévis
Église Notre-Dame-de-l'Annonciation de L'Ancienne-Lorette
Église de Saint-Janvier
Église Saint-Patrice de Québec
Église de Saint-Roch-de-Richelieu
Église de Saint-Romuald (Lévis)
Église St. Simon de l'Île-du-Prince-Édouard
Église de Saint-Zotique

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)