Moisan (Michel)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Agriculteur de Napierville né en 1790.

À la suite de l'insistance du curé Noël-Laurent Amyot de la paroisse Saint-Cyprien-de-Napierville, Moisan devient délateur.
Le 26 septembre 1838, après avoir dit au curé Amyot que les Frères Chasseurs se réunissaient à Napierville et qu'ils préparaient l'invasion du Bas-Canada, Moisan explique la procédure du serment d'allégeance aux Frères Chasseurs, la peine imposée à ceux qui trahiraient le secret et les signes pour se reconnaître entre eux ; il révèle également que des armes en provenance des États-Unis sont déjà ou seront bientôt cachées dans certaines fermes en vue de l'offensive qui devrait avoir lieu le 1er octobre 1838 dans le Haut-Canada et entre le 8 et le 15 octobre 1838, dans le Bas-Canada ; le même jour, le curé Amyot communique cette information à son évêque, Mgr Lartigue ; ce dernier informe le général Colborne le 27 septembre 1838 ; Colborne a donc amplement le temps de prendre les dispositions nécessaires pour contrer l'action des Frères Chasseurs. La date fixée pour l'attaque fut repoussée aux 3 et 4 novembre 1838 dans le Bas-Canada.
Décès en 1872 à Napierville.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)