Morin (Jacques-Yvan)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) né en 1931 (15 juillet) à Québec.

Études à la McGill University, à la University of Cambridge (Angleterre) et à la Harvard University de Cambridge, Massachusetts, États-Unis.
Rédacteur en chef de la Revue de droit de McGill (1952)
Professeur de droit international et de droit constitutionnel à l'Université de Montréal-UdeM (1958-1973 et 1984-).
Directeur de l'Institut européen des hautes études internationales à Nice.
Membre de la Cour internationale d'arbitrage à La Haye (1964-1968).
Président des États généraux du Canada français (1965-1969).
Président de la section montréalaise de l'Association de droit international (1970-1972)
Président du Mouvement national des Québécois-MNQ (1971-1973).
Député du Parti québécois-PQ de Sauvé à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1973-1984).
Chef de l'Opposition officielle à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1973-1976).
Ministre de l'Éducation (1976-1980), ministre d'État au Développement culturel et scientifique (1980-1982), puis ministre des Affaires intergouvernementales (1982-1984) dans le cabinet de René Lévesque.
Professeur de droit (1984-2000) et professeur émérite (1997-2000) à la Faculté de droit de l'Université de Montréal-UdeM.

  • Publications :


Mélanges. Jacques-Yvan Morin ; articles publiés par la Revue québécoise de droit international (2015)

  • Distinctions -


Officier de la Légion d'honneur de France (1987).
Officier de l'Ordre de la Pléiade
Grand officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ (2001).
Prix René-Chaloult décerné pr l'Amicale des anciens parlementaires (2011)
Prix Jacques-Parizeau décerné par Les Intellectuels pour la souveraineté (2014)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)