Mousseau (Jean-Paul)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Artiste (peintre et muraliste) né en 1927 à Montréal.

Études au Collège Notre-Dame de Montréal. Éléve de Ozias Leduc et du frère Jérôme Paradis.
Participe à la première exposition des automatistes (1946).
L'un des signataires du Refus global (1948).
Décès en 1991 à Montréal.

  • Oeuvres -


Murales en céramique des stations de métro Peel et Viau.
Des oeuvres dans des églises, les écoles et édifices privés tels celui de The Gazette à Montréal.
Murale du vestibule du siège social de Hydro-Québec créée en 1962 au coût de 22 000 $ ; cette murale de 4,57 m x 22,86 m est éclairée par un ensemble de 1 280 m de tubes de néon actionné par logiciel qui permet de créer un jeu de lumière s'allumant et s'éteignant de façon aléatoire de façon à présenter une succession de tableaux abstraits se modifiant imperceptiblement au fil des jours ; les néons s'éteignirent au cours des années 1980 et pour les rallumer en 2002, Hydro-Québec remplaça le système d'éclairage au coût de 860 000 $.
En 1997, le Musée d'art contemporain de Montréal-MACM lui consacre une rétrospective de ses oeuvres.


Une sculpture fontaine (avec Pierre Osterrath) pour la Place du Portage de Gatineau

Des vitraux et sculptures (avec Jordi Bonet) pour la Our Lady of the sky Chapel à l'aéroport John F. Kennedy de New York
Des vitraux pour la Holy Rosary Church de New York

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)