Nicol (Jacob)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Études à Saint-Blaise, à la Fellers Institute, à la McMaster University de Hamilton, Ontario (baccalauréat, 1900), à l'université Laval à Québec (, et à l'Université Laval à Québec-ULQ (maîtrise en droit, 1904) et à l'Université Bishop de Lennoxville (doctorat en common law, 1927).
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de Richmond (1921-1923), puis de Compton (1923-1929) à l'Assemblée législative du Québec-ALQ.
Ministre des Affaires municipales (1921-1924) et trésorier de la province de Québec (1921-1929) dans le cabinet de Louis-Alexandre Taschereau.
Conseiller du Parti libéral de la division de Bedford (1929-1058) et président (1930-1934) du Conseil législatif de la province de Québec-CLPQ.
Ministre d'État dans le cabinet de Louis-Alexandre Taschereau (1934-1936).
Sénateur du Parti libéral de la division de Bedford (1944-1958).
Membre du Conseil de l'Instruction publique de la province de Québec (1921-1931).
Propriétaire des journaux La Tribune de Sherbrooke (1913-1955), Le Soleil de Québec (1927-1948), L'Événement-Journal (1938-1948) et Le Nouvelliste de Trois-Rivières (jusqu'en 1951).
Président des compagnies propriétaires des stations radiophoniques CHLN de Trois-Rivières et CHLT de Sherbrooke.
Beau-frère de Joseph-Silfrid Couture.
Décès en 1958 à Sherbrooke.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)