Notre-Dame-des-Pins (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 24,60 km2.


  • Éphémérides -


1736 (23 septembre) Concession de 3 seigneuries par le gouverneur Beauharnois et l'intendant Hocquart ; la plus rapprochée du fleuve Saint-Laurent est concédée à Thomas-Jacques Taschereau, la suivante est concédée à François-Pierre Rigaud de Vaudreuil et la suivante à Joseph Fleury de La Gorgendière ; les 3 seigneuries sont traversées par la rivière Chaudière et les 3 propriétaires sont chargés de construire un grand chemin roulant de charrette à partir du fleuve Saint-Laurent, le long de cette rivière.
1737 François-Pierre Rigaud de Vaudreuil échange officieusement les deux tiers de sa seigneurie à son beau-père, Joseph Fleury de La Gorgendière.
1747 François-Pierre Rigaud de Vaudreuil cède officiellement les deux tiers de sa seigneurie en échange de celle qui avait été concédée à son beau-père, Joseph Fleury de La Gorgendière, en 1736 ; le tiers restant est appelé Touffe de Pins.
1758 Inauguration de la route justinienne entre Lévis et Scott Jonction.
1763 La Touffe de Pins passe à Michel Chartier de Lotbinière
1766 Inauguration du chemin royal entre Lévis et Saint-Joseph-de-Beauce.
1771 Inauguration du chemin royal entre Saint-Joseph-de-Beauce et la Touffe-de-Pin (Notre-Dame-des-Pins).
1772 La Touffe de Pins passe à Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry.
1818 Inauguration du chemin royal entre Notre-Dame-des-Pins et Saint-Georges.
1832 (21 et 22 mai) Important débordement de la Chaudière.
1846 Découverte de pépites d'or dans la rivière Gilbert.
1851 (30 octobre) Important débordement de la Chaudière.
1885 (Printemps) Important débordement de la Chaudière.
1896 (14 au 22 avril) Important débordement de la Chaudière.
1912 (16 avril) Important débordement de la Chaudière.
1917 (17-19 juin et 30-31 juillet) Important débordement de la Chaudière.
1920 (27 mars) Important débordement de la Chaudière.
1925 (30 décembre) Détachement de la paroisse Notre-Dame-de-la-Providence de celle de Saint-François-d'Assise (Beauceville).
1926 (15 janvier) Ouverture des registres paroissiaux. (29 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse Notre-Dame-des-Pins.
1927 Inauguration du premier pont couvert à cet endroit de la rivière Chaudière.
1928 (7 au 8 avril) Important débordement de la Chaudière et destruction du pont couvert.
1929 Inauguration d'un pont couvert, le plus long du genre au Québec.
1931 Construction de l'église Notre-Dame-de-la-Providence.
1936 (13 au 20 mars) Important débordement de la Chaudière.
1941 La municipalité compte 489 habitants.
1945 (24 avril) Fondation de la Caisse populaire de Notre-Dame-de-la-Providence.
1947 (7 mai) Important débordement de la Chaudière.
1951 (5 avril) Important débordement de la Chaudière.
1957 (20 au 21 décembre) Important débordement de la Chaudière.
1961 La municipalité compte 527 habitants.
1969 Remplacement du pont couvert de 1929 par un pont en béton.
1978 La paroisse Notre-Dame-de-la-Providence adopte le nom de Notre-Dame-des-Pins.
1981 La municipalité compte 835 habitants.
1982 (19 avril) Important débordement de la Chaudière.
1986 (30 mars) Important débordement de la Chaudière.
1991 (7 au 15 avril) Important débordement de la Chaudière.
1990 La population de Notre-Dame-des-Pins est de 904 habitants.
2000 La population de Notre-Dame-des-Pins est de 1 027 habitants.
2006 (20-21 octobre) Une pluie abondante (70 mm) s'abat sur la région de la Chaudière-Appalaches au cours de la nuit, cause le débordement de la rivière Chaudière, de la rivière du Sud, de la rivière Bécancour et de leurs affluents et entraîne l'inondation de nombreuses maisons et bâtiments et l'évacuation de dizaines de résidants d'Armagh, Beauceville, Notre-Dame-des-Pins, Saint-Côme-de-Linière, Sainte-Marie, Saint-Georges, Saint-Joseph, Saint-Pierre-de-Broughton, Scott et Vallée-Jonction.
2010 La population de Notre-Dame-des-Pins est de 1 148 habitants.
2016 Inauguration du pont de l'autoroute 73 sur la rivière Gilbert.

  • Attraits :


Église Notre-Dame-de-la-Providence (1931).
Pont Perrault (1929) ; restauré en 2003 ; 154,5 m ; le plus long pont couvert du Québec et le deuxième au Canada.

  • Toponymie -


Touffe-de-Pin a été son nom originel.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au confluent des rivières Gilbert et Chaudière, au nord-ouest de Saint-Georges.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de Beauce-Sartigan.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 173.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)