Nouvelle-Écosse (diocèse et province canadienne)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie : 55 500 km2.
  • Population : 2012 : 935 962 personnes.


Large péninsule entourée de l'Océan Atlantique.

  • Comprend l'île du Cap-Breton et l'île de Sable.


Voir Acadie.

Capitale : Halifax.

  • Éphémérides -


L'Acadie anglaise

1713
La population de la Nouvelle-France est de 18 479 habitants.
(11 avril) Signature du Traité d'Utrecht qui met fin à la guerre de Succession d'Espagne ; en vertu de ce traité, la France abandonne à la Grande Bretagne les territoires de Terre-Neuve, sur laquelle elle conserve les droits de pêche sur sa côte nord, du cap Bonavista à Pointe Riche, de l'Acadie (moins l'île Saint-Jean, l'île Royale ou île du Cap-Breton), l'embouchure du Mississipi dans le golfe du Mexique et du bassin de la baie d'Hudson et de la baie James ; la Grande-Bretagne obtient également un protectorat sur les Iroquois ; l'Acadie qui devient Nova Scotia-NS, et Terre-Neuve qui devient Newfoundland, passent sous souveraineté britannique ; Port-Royal devient capitale de la province de Nouvelle-Écosse et est rebaptisé Annapolis Royal ; les Acadiens, à qui le traité assure le libre exercice de la religion catholique pour autant que le permettent les lois anglaises, ont une année pour émigrer vers la France, la Nouvelle-France, l'île Royale (île du Cap-Breton) ou l'île Saint-Jean (Île-du-Prince-Edward).
1713-1720
La Nova Scotia est gouvernée par les militaires qui y applique la loi martiale.
1714
La population de l'Acadie est de 1 947 habitants.
1715
La population de l'île Royale (Cap-Breton) est de 700 habitants.
1717
Pour protéger les intérêts de la France dans le golfe du Saint-Laurent, les Français entreprennent de construire une base navale fortifiée à Louisbourg, sur l'île Royale (île du Cap-Breton).
(12 janvier) La France établit dans chacune de ses colonies un siège de l'amirauté qui a compétence en matières judiciaires (maritime) et administrative (permission de partir aux navires).
1719
(9 janvier) Le régent de France déclare la guerre à l'Espagne.
1720
La Louisiane est partagée en 9 quartiers : Nouvelle-Orléans, Biloxi, Mobile, Illinois, Natchez, Arkansas, Yazous, Alibamons, Natchitoches. La population de Terre-Neuve est de 2 300 habitants. Un contingent de 300 Français arrive à l'île Saint-Jean. Création d'un conseil consultatif pour la Nouvelle-Écosse ; les Acadiens y sont représentés par 24 des leurs dont 6 choisis par le gouverneur pour Annapolis, 4 pour Cobequid (Truro), 12 pour Les Mines (Hantsport) et 2 pour Beaubassin (Amherst). Burnet, le gouverneur de New York, interdit tout trafic avec les Canadiens pendant une période de 3 ans. Fondation de la paroisse Saint-Jean-l'Évangéliste de Port-la-Joye en face du site actuel de Charlottetown.
1721
La population de la Nouvelle-France est de 24 951 habitants (7 000 à Québec et 3 000 à Montréal).
1723
La population de l'île Royale (Cap-Breton) est de 2 800 habitants.
1725
(27-28 août) Le Chameau, un bâtiment du roi de France, s'abîme sur les récifs de l'île Royale (Cap-Breton) avec à son bord 316 personnes ; il n'y a aucun survivant.
1727
Le roi de France interdit à ses colonies le commerce avec les Anglais.
1758
1787 Érection canonique du diocèse anglican de Nouvelle-Écosse, le premier diocèse anglican d'Amérique-du-Nord.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)