Osterrath (Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Maître verrier originaire de Tilff, Belgique.

En 1953, il immigre au Québec avec sa famille qui établit sa demeure à Côteau-du-Lac et le père reprend son métier de verrier suivi par Pierre Osterrath. La famille s'installe dans un nouvel atelier en 1967.

On lui doit, entre autres :

des oeuvres pour le métro de Montréal
Un vitrail (avec Pierre Gaborio pour la station Berry-UQÀM.
Deux vitraux (avec Mario Merola) pour la station Charlevoix.
Trois vitraux pour la station du Collège.

Une installation sculpturale intitulée Transmutation et une sculpture représentant Notre-Dame des Neiges pour le cimetière de Notre-Dame-des-Neiges.

Une murale pour le Centre d'accueil Henri-Dunant dans l'arrondissement du Sud-Ouest de Montréal.
Une installation sculpturale appelée Mimesis pour le théâtre de la Bordée de Québec.

Un vitrail intitulé tourbillon pour le Moulin-du-Portage de Leclercville dans la région de Chaudière-Appalaches.

Un vitrail pour la cathédrale du Christ-Roi de Gaspé

Une sculpture fontaine (avec Jean-Paul Mousseau pour la Place du Portage de Gatineau

Des vitraux et sculptures (avec Jordi Bonet pour la Our Lady of the sky Chapel à l'aéroport John F. Kennedy de New York
Des vitraux pour la Holy Rosary Church de New York

Des vitraux pour l'église Sainte-Anne-des-Pins de Sudbury, Ontario.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)