Ouellet (Marc)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Prêtre catholique (sulpicien) né dans le rang 3 de La Motte (Abitibi) en 1944.

Petit-fils de l'un des défricheurs de l'Abitibi.
Études à l'Université de Montréal-UdeM (théologie).
Vicaire à la paroisse Saint-Sauveur de Val-d'Or (1968-1970).
Directeur du séminaire de Manizales, Colombie.
Chargé de cours au Grand séminaire de Bogota, Colombie (1970-1972).
Recteur du Grand séminaire de Montréal (1990-1994).
Recteur du Grand séminaire d'Edmonton, Alberta (1994-1997).
Secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité chrétienne (mars 2001- novembre 2002 ) ; à ce titre, il est le prélat canadien le plus haut placé dans la hiérarchie du Vatican ; l'un des mandats de cette commission du Vatican est de promouvoir l'amélioration des relations des catholiques avec des membres d'autres religions.
Titulaire de la chaire de théologie dogmatique de l'Institut Jean-Paul-II de Rome.
Évêque titulaire d'Agropoli (2001-2002).
Évêque et archevêque de Québec (2002-2010).
Nommé cardinal le 28 septembre 2003.
Le 30 juin 2010, le pape Benoît XVI le nomme, pour une période de 5 ans, préfet de la Congrégation pour les évêques et président de la Commission pontificale pour l'Amérique latine ; il est alors nommé responsable de la paroisse Santa Maria in Traspontina à Rome.
En 2013, à la suite du décès du pape Benoît XVI, il fait partie du petit groupe de cardinaux qui pourraient être élus pape lors du conclave qui s'ouvre le 12 mars 2013 pour le choix du remplaçant du pape Benoît XVI.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)