Papineau (Louis-Joseph)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat), militaire, épistolier, homme politique et seigneur né en 1786 (7 octobre) à Montréal.

Études au Collège Saint-Raphaël de Montréal et au Séminaire de Québec, puis fait sa cléricature d'avocat auprès de son cousin Me Denis-Benjamin Viger.
Épouse Julie Bruneau en 1818 ; de cette union sont issus 5 enfants dont Amédée Papineau (marié à Mary Wescott, puis à Jane Iona Curran), Lactance Papineau (atteint de démence) et Azélie Papineau (déséquilibrée, mariée à Napoléon Bourassa).
Député de Kent (Chambly, 1808-1814), puis de Montréal-Ouest (1814-1838) à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC.
Durant la Guerre anglo-américaine de 1812-1814 il est capitaine du 5e bataillon de milice du Bas-Canada.
Père de la lignée Papineau-Bruneau d'Amérique ; épouse Julie Bruneau en 1818 ; Julie Bruneau était la fille du marchand Pierre Bruneau et de Marie-Anne Robitaille ; de cette union sont issus 5 enfants dont Amédée Papineau (marié à Mary Wescott, puis à Jane Iona Curran), Lactance Papineau (atteint de démence) et Azélie Papineau (déséquilibrée, mariée à Napoléon Bourassa).
Chef du Parti canadien-PC (1814-1826).
En 1817, il achète la seigneurie de la Petite-Nation (181)* de son père, Joseph Papineau.
Chef du Parti patriote-PP (1826-1838). Le Gouverneur Gosford aurait signé un mandat d'arrestation contre Louis-Joseph Papineau le 16 novembre 1837.
Orateur (président) de la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC (1815-1838).
Député de Montréal-Ouest (1824-1827 et 1828-1838) et député de Surrey (1827-1830) à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada.
Participe à la rédaction et vote pour les Quatre-vingt-douze résolutions le 21 février 1834.
Chef de file des patriotes de 1837, il est interdit de séjour par la proclamation de lord Durham du 28 juin 1838 pour implication dans l'insurrection de 1837.
Le 8 février 1839, Papineau quitte les États-Unis pour la France avec sa famille.
Amnistié en 1844, il rentre dans sa seigneurie en 1845.
Papineau était anticlérical ; opposé à l'union du Haut-Canada et du Bas-Canada en 1841, opposé à la Confédération de 1867 et favorable à l'annexion aux États-Unis.
L'un des fondateurs (1846) de la Montreal City and District Savings Bank (Banque Laurentienne du Canada-BLC).
Député de Saint-Maurice (1848-1851), puis de Deux-Montagnes (1852-1854) à la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU.
Se dissocie de Louis-Hippolyte La Fontaine et de Wolfred Nelson en 1854, puis se retire définitivement dans sa seigneurie.
Fils de Joseph Papineau et de Marie-Rosalie Cherrier. Époux de Julie Bruneau. Père de Louis-Joseph-Amédée Papineau. Cousin de Denis-Benjamin Viger. Oncle d'Auguste-Cyrille Papineau. Oncle de Louis-Sntoine DessaulesGrand-père d'Henri Bourassa.
Décès en 1871 (25 septembre) dans sa résidence de Montebello.
Excommunié en 1837 parce qu'il avait été chef de l'insurrection, il refuse la sépulture catholique et est inhumé, comme son père, dans la chapelle de son domaine seigneurial.

Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

  • Crédits -


Mémoires intimes (Louis Fréchette, 1900).
Montréal, son histoire, son architecture (Éditions La Presse, 1987).
Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989).
Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)Louis-Joseph Papineau (biographie, Marguerite Paulin, XYZ éditeur, 2000).
Cette fatale union (textes de Louis-Joseph Papineau recueillis par Georges Aubin, Éditions Lux, 2003).
Journal d'un étudiant en médecine à Paris (Lactance Papineau, Éditions Varia, 2003).
Lettres à ses enfants - Louis-Joseph Papineau (Georges Aubin et Renée Blanchet, 2 tomes, Éditions Varia, 2004).
Lettres à divers correspondants (édition préparée par Georges Aubin et Renée Blanchet, Varia, 2006).
Papineau en exil à Paris (Georges Aubin, 3 tomes, Éditions Trois-Pistoles, 2007).
Signé Papineau (Yvan Lamonde, Presses de l'Université de Montréal-UdeM, 2009).
Lettres à sa famille - 1803-1871 - Louis-Joseph Papineau (édition annotée par Georges Aubin et Renée Blanchet, éditions du Septentrion, 2011).
Lettres à Julie - 1820-1862- Louis-Joseph Papineau
Papineau. Erreur sur la personne (Yvan Lamonde et Jonathan Livernois, Borél, 2012)
La Saga des Papineau (Micheline Lachance, Québec-Amérique, 2013)


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)