Pointe-Saint-Charles (faubourg)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Gentilé - Pointer (anglais).


  • Éphémérides -


1642
(Décembre) Le Saint-Laurent sort de son lit et inonde la jeune colonie de Ville-Marie tout près de ce qui deviendra Griffintown ; Maisonneuve amène ses colons sur la pente de la montagne et promet que, si la colonie survit, il installera une grande croix sur le mont Royal ; promesse qu'il remplira le jour de l'Épiphanie, le 6 janvier suivant.
1652
Paul Chomedey de Maisonneuve donne un fief de 97 hectares à Jeanne Mance en garantie d'un prêt que celle-ci lui aurait fait ; ce fief, appelé fief Nazareth était situé au sud de l'actuelle rue Saint-Jacques.
1654
Concession d'un fief par Paul Chomedey de Maisonneuve à Charles LeMoine de Longueuil et de Châteauguay.
Concession d'un arrière-fief aux pauvres de l'Hôtel-Dieu de Montréal par Paul Chomedey de Maisonneuve qui le nomme Nazareth.
1662
(25 août) Concession d'une terrre de 3 arpents à Marguerite Bourgeoys.
(31 octobre) Concession d'une autre terre de 20 perches à Marguerite Bourgeoys.
1663
(16 janvier) Marguerite Bourgeoys achète d'Urbain Boudreau dit Graveline une terre de 3 arpents adjacente à celle qu'elle possède déjà ; elle y construit la maison de la Providence (métairie, ouvroir et école ménagère).
1668
(21 septembre) Cession à Marguerite Bourgeoys par François LeBer et sa femme, Jeanne Testard, d'une terre située au lieu-dit Pointe-Saint-Charles et adjacente à celle qu'elle possède déjà qui est bornée par la prairie Saint-Pierre.
1689
Pierre LeBer construit une chapelle dédiée à Sainte-Anne.
1693
Incendie de la maison de la Providence ; seuls la laiterie et le mur mitoyen demeurent intacts.
1698
Reconstruction de la métairie de la Pointe-Saint-Charles par les artisans Pierre Couturier, Gilbert Maillet et Jean Deslandes dit Champigny ; la charpente serait l'oeuvre de Langenois et Antoine Tesserot, Vincent Lenoir et Cavelier (menuiserie et fer forgé).
1717
Construction de la grange à la métairie de la Providence.
Vers 1783
Thomas McCord, un promoteur irlandais signe un bail emphythéotique d'une durée de 99 ans pour développer le fief Nazareth ; il trace les premières rues du développement ; il les nomme William et Eleanor, du nom de ses 2 enfants.
1789
Le Saint-Laurent déborde de son lit et inonde les environs.
1804
Le fief Nazareth dont Mary Griffin est propriétaire de plusieurs lots devient connu sous le nom de Griffintown.
Après 1821
Alors que McCord est en Irlande, son domaine est sous-loué à son insu à Robert Griffin, un caissier de la Bank of Montreal-BM. Griffin et son épouse Mary Griffin construisent une usine de savon à l'angle des rues Nazareth et Wellington et construisent des maisons à loyer modique pour y loger leurs employés ; rapidement, les employés devaient tellement à Griffin que l'endroit fut communément appelé Griffintown.
1826
Agrandissement de l'aile ouest de la maison Saint-Gabriel par l'ajout d'une annexe.
1846-1847
Des milliers d'immigrants irlandais atteints du typhus sont logés dans 22 baraques construites par le maire de Montréal, le docteur John Easton Mills, pour éviter qu'il contaminent les autres résidants de la ville ; plus de 6 000 immigrants irlandais meurent du typhus à cet endroit et leurs restes sont enterrés près du fleuve en face de ce qui est aujourd'hui le pont Victoria ; ces Irlandais avaient été contraints de quitter l'Irlande à l'occasion de la famine engendrée par la maladie de la patate. Les soeurs grises de Montréal-s.g.m.* prennent charge de ces «hôpitaux» ; le docteur Mills, 7 soeurs grises et plusieurs volontaires décèdent également du typhus contracté au service des malades.
1850
Construction de l'église St. Ann's.
1854
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Charles. Inauguration de l'église St. Ann's.
1858
Lors des travaux de construction du pont Victoria, les restes des Irlandais morts du typhus sont déplacés.
1859
Pour rappeler le souvenir des Irlandais morts du typhus, une pierre de granit noir de 30 tonnes appelée The Black Stone ou le Ship Fever Monument, est dressée par les ouvriers du pont Victoria à l'entrée du pont sur le terrain de l'ancien cimetière appartenant à l'évêque anglican de Montréal.
1860
Inauguration du pont Victoria par le prince de Galles.
1861
(14 avril) Le Saint-Laurent déborde et l'agglomération est inondée au point où on utilise les chaloupes pour se déplacer.
1867
Érection canonique de la paroisse St. Ann's (Irlandais) dans Giffintown.
1875
Ouverture des registres de la paroisse St. Gabriel (Irlandais) sur la rue Centre.
(10 décembre 1875) Érection canonique de la paroisse anglophone St. Gabriel par détachement de celles de Saint-Henri et de St. Ann's.
1879
(27 juin 1879) À la suite d'un appel des résidents d'un logement du quartier Griffintown qui se plaignaient de bruits sourds provenant de l'étage supérieur, la police découvre Susan Kennedy endormie sur son lit ensanglanté puis le corps décapité de Mary Gallagher, dont la main sectionnée était à côté du cadavre et la tête dans une boîte à ordures ; Gallagher et Kennedy étaient deux prostituées rivales ; le 24 juin précédent, elles auraient rencontré le débardeur Michael Flanagan avec qui elles auraient bu de l'alcool en abondance ; Susan Kennedy aurait laissé ses compagnons d'orgie, mais ceux-ci se seraient rendus chez-elles deux jours plus tard ; Susan Kennedy et Michael Flanagan sont accusés du meurtre de Mary Gallagher ; le jury accepte la version de Flanagan à l'effet que tout était en ordre lorsqu'il a quitté l'appartement, mais il ne croit pas la version de Susan Kennedy à l'effet que le meurtre aurait été commis par un capitaine de bateau dont on ne trouvait pas la trace ; en septembre 1879, Susan Kennedy est condamnée à être pendue en décembre suivant, mais cette sentence a été commuée en emprisonnement à vie ; elle a été libérée en 1895 après avoir passé 16 ans en prison ; une légende veut que le fantôme étêté de Mary Gallagher revient tous les sept ans, le 27 juin à la recherche de sa tête dans Griffintown.
1884
Les Rédemptoristes prennent charge de la paroisse St. Ann's.
1889
Construction du soubassement de l'église Saint-Charles sur la rue Centre selon des plans des architectes Maurice Perrault et Albert Mesnard et Joseph Venne.
1891-1895
Construction de l'église et du presbytère St.Gabriel selon des plans des architectes Maurice Perrault et Albert Ménard pour le compte de la communauté d'origine irlandaise vivant dans les environs.
1899-1901
Construction de la partie supérieure de l'église Saint-Charles selon des plans de l'architecte Albert Ménard.
1900
(21 décembre 1900, à 9 h 30) La compagnie de chemins de fer Grand Trunk (Canadien National) déménage subrepticement le Roc irlandais sur une base de bois construite le matin même près de l'angle des rues St. Patrick et Wellington ; la population d'origine irlandaise proteste avec véhémence.
1911
Après un débat qui avait duré plus de 10 ans, la compagnie de chemins de fer Grand Trunk (Canadien National) replace le roc irlandais à quelque 15 pieds à l'est de son site original sur le site vendu par l'évêque anglican pour la somme de 5 621,05 $ et à la condition que la compagnie de chemin de fer s'occupe de l'entretien perpétuel.
1913
La ville de Montréal aménage un parc sur des lots acquis de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.* et de la compagnie City Ice Company Limited ; ce parc inauguré sous le nom de Monahan devient, plus tard, le parc Marguerite-Bourgeoys.
(5 juillet 1913) Incendie de l'église Saint-Charles.
1913-1914
Reconstruction de l'église Saint-Charles selon des plans des architectes J. H. Macduff et Lemieux qui consolident et réutilisent plusieurs des éléments de l'église originale.
1944
(25 avril 1944, peu après 10 h 30) Accident aérien ; un avion B-24 Liberator de la Royal Canadian Air Force (4 moteurs Pratt & Whitney de 1 200 hp, envergure des ailes de 110 pieds, fuselage de 66 pieds ; poids avec cargaison : 25 tonnes, parti de Dorval pour se rendre la Grande-Bretagne, accroche un mat de drapeau et s'écrase à l'angle des rues Ottawa et Shannon, derrière la brasserie O'Keefe dans le quartier Griffintown ; bilan : 15 morts dont les 5 membres de l'équipage et 10 civils et un porté disparu résidents de Griffintown.
1956
Incendie de l'église St.Gabriel's.
1959
Reconstruction de l'église St. Gabriel's selon des plans de l'architecte John Bird ; la façade de Venne est conservée.
1963 La Ville de Montréal fait raser les résidences près du canal de Lachine pour faire place à une zône industrielle ; elle rebaptise la zone sous le nom de Faubourg-des-Récollets.
1966
La plus grande partie de la Maison de la Providence est transformée en musée sous le nom de Maison Saint-Gabriel.
La rue Bridge est élargie, mais le monument des Irlandais demeure à sa place et c'est la rue qui se divise de telle manière qu'il se trouvera au centre de la rue Bridge.
1970
Démolition de l'église St. Ann's ; les fondations de l'église sont cependant conservées et un parc est aménagé sur son site.
Un règlement municipal prohibe la reconstruction de toute résidence détruite par un incendie ou autrement dans le faubourg Griffintown.
1990 Le Griffintown devient le Faubourg-des-Récollets.
1996
La compagnie GEC Alstom Canada achète la compagnie AMF Technotransport du Canadien National et loue ses installations ; la compagnie compte 800 employés.
1997 L'ancienne brasserie Dow est transformée et devient l'École de technologie supérieure affiliée à l'Université du Québec.
1999
La compagnie Alstom Canada obtient un contrat de 300 M $ de la First Union Rail Corp. et un autre de 34,7 M $ de la California's CalTrain.
2001
(Janvier 2001) Alstom annonce la mise à pied de 550 de ses travailleurs.
2003
(10 octobre 2003) Alstom ferme ses portes et ses derniers employés quittent définitivement le chantier.
2007
(22 novembre 2007) La compagnie Devimco présente un plan de développement de 1,3 G $ qui commencerait en 2009 et comprendrait 65 % de résidences (3 800 unités), 18 % de commerce (2 centres d'achats), 13 % de propriétés récréo-touristiques (2 hôtels), une salle de concerts et 4 % de bureaux dans l'espace borné par le canal de Lachine, la voie de chemin de fer, la rue Ottawa et la rue du Séminaire, dans le territoire de Griffintown ; s'il est réalisé, le projet impliquera la disparition de plusieurs rues et l'expropriation de 25 propriétés privées.
2008
(18 janvier 2008) La ville décrète une réserve de 20 lots pour développement futur dans le quadrilatère formé par les rues Peel, Wellington, Young et Smith ; cette réserve signifie que leur propriétaire ne peuvent construire des immeubles, ni améliorer, ni les agrandir ceux qui sont déjà construits sur leur propriété ; l'évaluation municipale de ces lots est d'environ 10,46 M $.
2010
(15 avril 2010) La ville de Montréal annonce qu'elle a donné son aval à la première phase d'un projet de développement révisé par la compagnie Devimco ; l'investissement prévu en 2007 a été réduit à 475 M $ (1 375 logements, un hôtel de 150 chambres, 200 000 pi2 d'espace à bureaux et 130 000 pi2 d'espace de commerces) ; les travaux devraient débuter en octobre 2010.
2011
(7 janvier 2011) La Ville de Montréal annonce qu'elle lancera un concours de design pour refaire une beauté à la rue Smith qui bordera le projet immobilier de Devimco entre la rue Ann et le canal de Lachine. Le début des travaux de construction du District Griffin (projet Devimco) est reporté au printemps 2011.
(7 février 2011) L'Agence métropolitaine des transports prend possession des anciens ateliers du Canadien National pour y faire construire un centre d'entretien pour ses trains de banlieue.
(24 septembre 2011) Six wagons dun train de 91 wagons déraillent sur la voie élevée du chemin de fer à Pointe-Saint-Charles.
2012
(7 mai 2012) Un incendie fait 2 morts sur la rue Favard au sud de la rue de la Congrégation, à l'est de la rue Wellington.
(19 septembre 2012) Ouverture d'une galerie d'art au 1892, rue Payette à quelques mètres de la galerie de L'Arsenal dans le secteur Griffintown.
2013
(28 septembre 2013)
Le quotidien The Gazette publie une demande de proposition d'achats des 3 lots de terrains non développés du site appelé Bassins du Nouveau Havre les lots ont respectivement des surfaces de 2 350 m2, 3750 m2 et 4 500 m2.
2014 Ouverture de l'hôtel Alt par le Groupe Germain à l'angle des rues Peel et Wellington.


  • Attraits :


Église presbytérienne Saint Matthew ; orgue Casavant (1927).
Église Saint-Charles (1913-1914) ; 2115, rue Centre ; plans des architectes J. H. Macduff et Lemieux.
Maison St. Gabriel (1698) ; grange (1717) ; 2146, rue Dublin, .
Église St. Gabriel's 2157 rue Centre, Montréal (1891-1895 intérieur refait en 1959 selon des plans de John Bird après l'incendie du 11 juin 1956) ; 2157, rue Centre ; plans des architectes Maurice Perrault et Albert Ménard.
Théâtre Corona (propriété de Virgin Mobile)
Marché Atwater

  • Filmographie-


Ghosts of Griffintown (documentairesur l'affaire Mary Gallagher, Richard Burman, 2003)


  • Bibliographie -


Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)
An Irish Heart : How a Small Immigrant Community Shaped Canada (Sharon Doyle Driedger, HarperCollins, 2010)
Griffintown (roman, Marie-Hélène Poitras, Éditions Alto, 2012)
The Ghost of Grigffintown (histoire de Mary Gallagher, Alan Hustak)
Sur les traces de Joseph Venne (Soraya Bassil, Michel Allard et René Binette, Éditions du Septentrion, 2013)

  • Toponymie -


Griffintown, le nom donné à un quartier de Montréal principalement peuplé de descendants d'immigrants irlandais, rappelle le souvenir de Mary Griffin, importante propriétaire foncière de l'endroit ; ce quartier est situé dans un ilot formé par le canal Lachine au sud, la rue Notre-Dame au nord, la rue McGill à l'est, et la rue Guy à l'ouest.
Saint-Charles honore la mémoire de Charles Le Moyne de Longueuil, premier propriétaire du territoire.

  • Repères géographiques -


Sur le centre sud-ouest de l'île de Montréal.
Région touristique de Montréal.
Carte 12.

Carte 12 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)