Prévost (Martin)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Né vers 1611 à Montreuil-sous-le-Bois-de-Vincennes (Seine-et-Saint-Denis, Paris, France).

Arrive en Nouvelle-France après 1632.
S'établit dans la seigneurie de Beauport (58).
Père de la lignée Prévost/Sylvestre Manitouabeouich d'Amérique.
Épouse (premières noces) l'Algonquine Marie-Olivier Sylvestre Manitouabeouich à Québec en 1644 ; de cette union sont issus Louis Prévost (marié à François Gagnon), Jean Prévost (marié à Françoise Cadieux), Jean-Baptiste Prévost (marié à Marie-Anne Giroux) et Thérèse Prévost (mariée à Michel Giroux).
Épouse (secondes noces) Marie d'Abancourt à Québec en 1665 ; par ce mariage, il devient le père adoptif de Louis Jolliet d'Anticosti.
L'un des premiers colons de la seigneurie de Beauport (58). Premier français à épouser une Huronne.
À la fin de sa vie, il signait Provost ; ses descendants choisirent Prévost ou Provost comme patronyme.
Décès en 1691 dans la seigneurie de Beauport (58).
En 1729, il avait 178 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)