Roy (Philippe-Honoré)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) et homme d'affaires (finance) né en 1847 à Henryville.

Études au Collège Sainte-Marie-de-Monnoir de Marieville, à l'Université Victoria de Montréal et au Collège militaire de Montréal.
Syndic du Barreau de Montréal (1889-1890).
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de Saint-Jean à l'Assemblée législative du Québec-ALQ (1900-1908).
Orateur (président) de l'Assemblée législative du Québec-ALQ (1907-1908).
Président (1904-1908) de la Banque de Saint-Jean qui est mise en faillite le 11 juin 1908 ; arrêté le 11 juin 1908, il est reconnu coupable d'avoir sciemment fourni de faux rapports au Gouvernement sur l'état des affaires de la banque qu'il dirigeait, et est condamné à 5 ans de prison en 1909.
Ne présente pas sa candidature aux élections générales de 1908.
Beau-père d'Armand Lavergne.
Décès en 1910 à Montréal.

  • Députés à l'Assemblée législative, à l'Assemblée nationale ou conseillers législatifs soupçonnés, accusés, ou reconnus coupables d'actes criminels :


Bérard, Louis-Philippe (1858-1925)
Bergevin, Achille (1870-1933)
Bouc, Charles-Jean-Baptiste (1766-1832)
Boisseau, Armand (1887-1962)
Bouchard, Daniel (1968-)
Caldwell, John (1775-1842)
Grégoire, Gilles (1926-2006)
Ledoux, Gaston (1915-1970)
Martineau, Gérald (1902-1968)
Mousseau, Joseph-Octave fils (1875-1965)
Roy, Philippe-Honoré (1847-1910)
Tomassi, Tony (1971-)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)