Saint-François-du-Lac (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 63,11 km2.
  • Gentilé - Francilois, oise.


  • Éphémérides -


1662 (20 août) Concession d'une seigneurie (de la rivière Saint-François jusqu'à mi-chemin de la rivière Richelieu x 1 lieue de profondeur) par le gouverneur Lauson à Pierre Boucher de Grosbois.
1673 Établissement d'un poste de traite.
1676 Vente de la seigneurie par Pierre Boucher de Grosbois, à Jean Crevier, son beau-frère.
1678 (8 octobre) Augmentation de la seigneurie (1 lieue de front x 1 lieue de profondeur) le long de la rivière Saint-François par le gouverneur Frontenac et l'intendant Duchesneau en faveur du seigneur Jean Crevier.
1687 Fondation de la mission Saint-François par les récollets et les jésuites.
1688 Construction d'une première chapelle.
1689 Les Iroquois incendient la première chapelle.
1690 (Août) Au décès de Jean Crevier, la seigneurie passe à sa veuve, Marguerite Hertel (1/2), et à son fils Joseph Crevier.
1692 Incendie du poste de traite allumé par des Iroquois.
1698 Construction de la seconde chapelle.
1700 (23 août) Marguerite Hertel et Joseph Crevier donnent une partie de leur seigneurie aux Abénaquis et aux Socoquis. Établissement des Abénaquis au bord de la rivière Saint-François.
1712 (29 février) Entente pour que la terre concédée aux Abénaquis retourne à Joseph Crevier dans l'éventualité où ces derniers l'abandonneraient.
1714 (4 novembre) Érection canonique de la paroisse Saint-François-Xavier ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de la Lussodière (89), de la seigneurie de Saint-François-du-Lac (86), de la seigneurie de Yamaska (85) et de la seigneurie de Saurel (81) à l'exception du territoire de la réserve de Odanak.
1715 Ouverture des registres de la paroisse Saint-François-Xavier et nomination du premier curé résidant.
1716 (13 mars) Au décès de Joseph Crevier, la seigneurie passe à son fils Joseph Crevier (1/2) et à son épouse, Marie-Angélique Boulanger (1/2).
1717-1718 Construction de la première église Saint-François-Xavier.
1723 (3 janvier) Au décès de Marie-Angélique Boulanger, sa partie de la seigneurie (1/2) passe à ses autres enfants.
1731-1739 Construction de la seconde église paroissiale.
1791 La seigneurie de Saint-François-du-Lac (86) appartient à Joseph Crevier et aux Abénaquis.
1805 (14 novembre) Vente de sa partie de la seigneurie (1/16) part Jean-Marie Godefroy de Tonnancour à Joseph Badeau.
1806 (23 janvier) Cession de sa partie de la seigneurie (1/16) par Joseph Badeau à Louis Gouin. (25 février) Vente de sa partie de la seigneurie (1/16) par Louis Gouin à Henri Rousseau.
1806 Construction d'un presbytère.
1812
(23 juillet 1812) Cession de sa partie de la seigneurie (1/16) par Xavier Crevier de Saint-François à Louis Gouin.
(31 juillet 1812) Cession de sa partie de la seigneurie (1/16) par Joseph-Antoine Crevier de Saint-François à Louis Proulx. (20 août 1812) Cession de sa partie de la seigneurie (1/16) par Marie-Anne Lemaître Lottinville à Louis Proulx.
1813
(23 mars 1813) Cession de sa partie de la seigneurie (1/16) par Joseph Mercure à Louis Proulx.
1817
(8 février 1817) Cession de sa part de la seigneurie (1/16) par Joseph Proulx à Louis Proulx.
(12 février 1817) Vente de sa part de la seigneurie (1/16) par Joseph Mercure à Louis Proulx.
Vente de sa part de la seigneurie (1/16) par Angélique Cartier et Régis Pénissier dit La Feuillade et son épouse Angélique Lemaître (1/16) à Louis Proulx.
(7 mars 1817) La seigneurie appartient principalement à Louis Proulx et aux Abénaquis.
1837
Tenue des assises du mouvement patriote.
1845
(8 juin 1845) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-François-du-Lac-Saint-Pierre.
1847
(1er septembre 1847) Abolition de la municipalité de Saint-François-du-Lac-Saint-Pierre.
1849
Inauguration de la troisième église paroissiale.
1853
Construction d'un presbytère. Érection de la paroisse Saint-Thomas-de-Pierreville par détachement de celle de Saint-François-du-Lac.
1854
(18 décembre 1854) Abolition du régime seigneurial.
1855
(1er juillet 1855) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-François-du-Lac-Saint-Pierre.
1862
(24 janvier 1862) La seigneurie appartient aux Abénaquis, à Michel Lemaître et aux successions Würtele, Legendre et Delisle.
1875
Arrivée de la communauté des Soeurs grises de la charité d'Ottawa et construction de leur couvent selon des plans de Bourgeault et Leprohon.
1899
Remplacement du presbytère de 1853 par un bâtiment en briques ocres.
1906
Construction de l'Hôtel de ville.
1917
(28 mars 1917) Constitution de la municipalité du village de Saint-François-du-Lac par détachement de celle de la paroisse Saint-François-du-Lac-Saint-Pierre.
1923
La population de la paroisse est de 1 825 âmes.
1947
(19 avril 1947) Fondation de la Caisse populaire de Saint-François-du-Lac.
1957
(27 février 1957) L'église paroissiale est déclarée monument historique.
1970
Départ des Soeurs de la charité d'Ottawa.
1971
Démolition du couvent des Soeurs grises.
1975
Arrivée des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie venues prendre charge d'enfants en difficultés.
1983
Départ des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie.
1985
(19 janvier 1985) Fusion des caisses populaires de Saint-Pie-de-Guire et de Saint-François-du-Lac sous le nom de Caisse populaire de Saint-François-du-Lac.
1990
La population de Saint-François-du-Lac (village) est de 914 habitants, celle de Saint-François-du-Lac (paroisse), 996.
1997
(31 décembre 1997) Regroupement des municipalités de Saint-François-du-Lac* (village) et de Saint-François-du-Lac* (paroisse).
2000
La population de Saint-François-du-Lac est de 2 050 habitants.
2006
(29 juin 2006) Le presbytère est vendu à un particulier qui le rénove et en fait sa demeure.
2010

La population de Saint-François-du-Lac est de 1 997 habitants.

  • Patrie -


Adolphe Allard.
Félix Allard.
Jules Allard.
Pierre-Édouard Blondin.
Guy Dallaire.
Jean Dessaulles.
Charles-Ignace Gill.
Ignace Gill.
Albéric Archie Mondou.

  • Attraits :


Église Saint-François (1845-1849) ; 440, rue Notre-Dame ; style néoclassique récollet (nef sans transcept se terminant par une abside en hémicycle) ; longueur : 37,2 m ; largeur : 22 m) ; plans de Thomas Baillairgé ; orgue Casavant (1891), l'un des plus anciens orgues du Québec ; décoration intérieure par Alexis Millette et son fils Michel de Yamachiche ; 4 tableaux anonymes du XVIIIe siècle intitulés Saint François-Xavier ressuscitant un mort (au-dessus du maître-autel), Saint Joseph tenant l'Enfant Jésus (au dessus de l'autel latéral droit) et L'ange gardien et le Baptême du Christ qui ornent les bas-côtés ; fausses voûtes et fonts baptismaux (1856-1861) par l'architecte-sculpteur Thomas Allard de Durham ; 3 fresques de la fausse voûte du choeur, Saint François-Xavier évangélisant un Indien, La mort de Saint François-Xavier et Le Bon Pasteur réalisé par Delphis-Adolphe Beaulieu ; classée monument historique en 1957.
Maison Courchesne (1812) ; 208, rue Notre-Dame ; construite par Joseph Courchesne ; classée monument historique en 1968.
Presbytère Saint-François (1899).

  • Économie -


Usine de la compagnie Nova Bus (250 employés) ; fabrication de structures d'autobus en acier inoxidable.

  • Toponymie -


Saint-François rappellerait le souvenir de François de Lauzon, fils de Jean de Lauzon ; on dit aussi qu'il rappelle le souvenir de Mgr François de Laval de Montmorency.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Trois-Rivières, sur la rivière Saint-François.
Diocèse de Nicolet.
Division administrative seigneuriale de Trois-Rivières-DASTR.
Municipalité régionale de comté de Nicolet-Yamaska (siège social).
Région touristique du Centre-du-Québec.

  • Accès : Route 132 x Route 143.

Carte 20.

Carte 20 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)