Simpson (Robert William)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Gangster né vers 1962.


  • Éphémérides :


En 1979, Robert William Simpson tue un codétenu au pénitencier de Kingston, Ontario ; le codétenu avait empoigné les parties génitales de Simpson alors âgé de 17 ans ; au cours d'un témoignage qu'il donne en septembre 2015 lors du procès de Leslie Greenwood, 45 ans, de Nouvelle-Écosse accusé de deux meurtres prémédités et d'avoir conduit le véhicule de fuite des tueurs de Murray et d'Onesi ; Simpson raconte qu'il est entré dans la cellule du codétenu, qu'il lui a fracassé le crâne avec un marteau et lui a transpercé le thorax avec un tournevis, puis qu'il est allé déjeuner ; il raconte aussi un autre incident au cours duquel il a tué un autre prisonnier au début des années 1980 en guise de cadeau d'anniversaire de naissance à un autre codétenu.
Leslie Greenwood est aussi accusé de deux meurtres prémédités.
En juin 1982, Robert William Simpson tue Robert Conroy dans un pénitencier ontarien.
En 1984, Robert William Simpson est reconnu coupable de tentative de meurtre de Tommy Ross, un meurtrier reconnu qui purgeait une sentence en même temps que Simpson au pénitencier de MillHaven, Ontario ; Ross aurait planté ses doigts dans les orbites oculaires de Simpson ; guéri après plusieurs semaines, Simpson décide de se venger contre Ross ; il lui a planté un couteau dans l'un de ses yeux et la poignardé 32 fois à la figure ; mais, Ross a survécu à cette violente attaque.
En février 1995 alors qu'il volait les bijoux d'une femme de 80 ans pour payer sa drogue, Robert William Simpson tue la femme, crime pour lequel il sera reconnu coupable d'homicide involontaire.
En 1999, l'ex Hells Angel Randy Mersereau disparaît en Nouvelle-Écosse.
En janvier 1999, William Simpson poignarde mortellement Alfie Martin au pénitencier de Millhaven ; il plaide la légitime défense et il est acquitté ; le codétenu l'avait menacé avec un pic à glace, mais Simpson avait aussi un pic à glace caché dans son pantalon ; au cours de son témoignage, Simpson déclare : «je l'ai piqué deux fois sur le coeur, et une fois à la gorge. Ensuite, j'ai dit à ses chums «Vous en voulez-vous aussi ?».
À une date non déterminée, il aurait étranglé à mort un codétenu de Sainte-Anne-des-Plaines, mai il n'a jamais été accusé pour ce meurtre.
En 2009, Robert Simpson est en maison de transition lorsqu'il fait la rencontre de Jeffrey Albert Lynds, un membre du chapitre Nomads ontarien du gang des Hells Angels ; Lynds embauche Simpson comme garde-du-corps.
Simpson raconte qu'après qu'il eut accepté de travailler pour Lynds, le premier achat fait par les Hells Angels fut chez un trafiquant de Verdun appelé Louis «Le Gros» Vigeant pour 75 livres de speed, 5 000 pilules d'ecstasy et deux kg de hashish ; Simpson aurait convaincu Lynds que la vente des pilules et du speed était une belle façon d'attirer la police sur eux ; Lynds en convint et ordonna de retourner le speed à Vigeant. Lynds informe Simpson que les Hells Angels l'ont dépouillé de ses couleurs parce que Vigeant s'était plaint à un Hells Angel appelé Sasquash. Selon ce qu'il a dit à Simpson, Lynds espérait qu'il pourrait retrouver ses couleurs s'il pouvait régler sa dette à Vigeant
Le 24 janvier 2010, vers 17 h 30, la police découvre les cadavres de Kirk «Cowboy» Murray, 47 ans, et d'Antonio Onesi, 51 ans, deux résidents de la Rive-Sud de Montréal, criblés de plusieurs projectiles dans une automobile Hyundai Accent stationnée dans le parking d'un restaurant McDonald situé à l'angle du boulevard Sainte-Anne-de-Bellevue et de la rue Saint-Jacques dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce de Montréal ; le décès de Kirk Murray est constaté sur les lieux et Onesi décède en soirée au Montreal General Hospital où il avait été transporté ; Onesi n'était pas connu de la police qui croit qu'il a été tué simplement parce qu'il avait été témoin du meurtre de Kirk Murray ; Kirk Murray avait été reconnu coupable des meurtres non prémédités de deux hommes commis en 1983 à Verdun, il avait été libéré sous conditions en 2003.
Le 5 février 2010, Mark Stewart, 41 ans, est porté disparu à Châteauguay.
Le 12 février 2010, Robert William Simpson est arrêté en Nouvelle-Écosse et accusé de possession d'une arme de poing chargée ; cette arrestation fait suite à une enquête de la Sûreté du Québec-SQ et du Service de police la ville de Montréal-SPVM.
En avril 2010, Robert William Simpson reconnaît sa culpabilité à l'accusation de possession d'une arme de poing chargée au moment de son arrestation en Nouvelle-Écosse et est condamné à 6 ans de prison.
Le dossier criminel de Robert William Simpson contient des condamnations pour vols, homicide involontaire et tentative de meurtre ;
Au mois de mai 2010, le cadavre de Mark Stewart est découvert par un agent de la faune dans un bois de Saint-Honoré dans le Témiscouata.
Le 31 mai 2010, le Hells Angel Jeffrey Albert Lynds, 42 ans, est appréhendé en Nouvelle-Écosse et accusé d'avoir commandé les meurtres de Kirk Murray, Antonio Onesi et Mark Stewart ; Lynds est un ancien Outlaw de Nouvelle-Écosse et membre full patch du chapitre des Nomads du gang ontarien des Hells Angels.
Le 10 juin 2010, Robert William Simpson, 47 ans, est arrêté dans un pénitencier fédéral de Nouvelle-Écosse et est accusé des meurtres prémédités de Kirk Murray et d'Antonio Onesi.
Le 30 juin 2010, Shawn Timothy Simpson, 44 ans, un troisième suspect des meurtres du 24 janvier 2010 est arrêté à Charlottetown (Île-du-Prince-Edward) ; il est le frère de Robert Simpson. En plus des frères Simpson, Glen Robinson, 54 ans, Chris Pierce, 46 ans, de l'île-du-Prince-Edward, sont accusés du meurtre de Mark Stewart alors que Leslie Greenwood, 46 ans de Nouvelle-Écosse et Brian Patrick McGuire, 50 ans, de LaSalle sont accusés de participation aux meurtres de Kirk Murray et d'Antonio Onesi ; Greenwood était le chauffeur de l'automobile dans laquelle les Simpson se sont enfui après les meurtres de Kirk Murray et Antonio Onesi.
En juillet 2010, le Hells Angel Jeffrey Albert Lynds est accusé d'avoir commandé les assassinats de Murray, Onesi et Stewart.
Le 9 novembre 2010, les frères Simpson signent un contrat de délateurs en vertu duquel ils recevront 1 000 $ pour garnir leur cellule, 3 500 $ pour des cours post-secondaires par correspondance et 50 $ par mois pour la durée de leur détention.
Jeffrey Albert Lynds est nommé mais pas accusé dans le meurtre en 1999 non résolu de l'ex Hells Angel Randy Mersereau disparu en Nouvelle-Écosse.
En décembre 2010, les restes de l'ex Hells Angel Randy Mersereau sont découverts.
Le 23 février 2011, les frères Robert William Simpson et Shawn Timothy Simpson se reconnaissent coupables des meurtres de Kirk Murray, d'Antonio Onesi et de Mark Stewart ; le juge André Vincent les condamne à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de leur peine derrière les barreaux. Les frères Simpson affirment que les meurtres avaient été commandés par un tiers. Murray avait organisé une transaction de drogues avec Lynds et les Simpsons témoignèrent du fait que Lynds leur avait offert 2 000 $ pour tuer Murray.
Le 27 janvier 2012, le corps inanimé de Jeffrey Albert Lynds est trouvé dans sa cellule du pénitencier de Rivière-des-Prairies où il était détenu en attendant son procès ; Lynds se serait suicidé.
Le 31 décembre 2013, la Commission des libérations conditionnelles refuse de permettre à Robert William Simpson une sortie sous escorte de 6 heures du pénitencier de Sainte-Anne-des-Plaines ; il y est détenu en attendant qu'il soit convoqué pour témoigner ; les autorités craignent qu'il soit supprimé parce qu'il doit témoigner dans une cause de meurtre à une date future.
Le 5 octobre 2015, Simpson témoigne dans le procès de Leslie Greenwood , le présumé chauffeur de Simpson qui l'aurait conduit dans le stationnement d'un restaurant McDonald où Simpson a abattu Kirk «Cowboy» Murray et Antonio Onesi. Greenwood avait transporté Simpson de Nouvelle-Écosse à Montréal. Le frère cadet de Robert Simpson, Timothy Simpson surveillait les arrières avec un fusil à canon tronqué pendant que se déroulaient les assassinats ;Timothy Simpson a plaidé coupable aux accusations de deux meurtres prémédités et a été condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libration avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux. Greenwood est accusé de complicité de meurtre pour avoir été le chauffeur de l'automobile de fuite des frères Robert et Timothy Simpson après les assassinats de Murray et Onesi.
Au cours de son témoignage, Simpson déclare avoir demandé 20 000 $ pour tuer Murray et 20 000 $ pour tuer Onesi si celui-ci se trouvait en compagnie de Murray. Selon Simpson, Lynds voulait agir parce que 1 : Murray avait raté une tentative de tuer un trafiquant de drogues à Verdun et parce que 2 : Lynds avait promis que Murray deviendrait membre du gang des Hells Angels s'il tuait ce trafiquant de drogues ; Lynds ne pouvait remplir sa promesse parce que les Hells Angels l'avaient suspendu du gang ; afin d'éviter que le gang découvre la tentative manquée, Lynds voulait que Murray soit réduit au silence de façon définitive; c'est alors que Lynds aurait demandé à Simpson de venir de Nouvelle-Écosse à Montréal pour exécuter Murray. Après l'échec de la tentative de meurtre, Simpson s'attendait à être tué à son tour, il retourne à la résidence de Lynds à Truro, en Nouvelle-Écosse pour y prendre sa récompense, mais il n'y trouve pas les 40 000 $ promis par Lynds.
Carroll était un membre du 13th Tribe, un gang de motards criminels de Halifax, Nouvelle-Écosse, et il a été l'un des fondateurs du chapitre des Nomads (Quebec City).
Lynds a d'abord été membre du chapitre de Halifax jusqu'au démembrement de ce chapitre vers 2001 alors qu'il s'est joint au chapitre de Sherbrooke, puis, plus tard, au chapitre Nomads de l'Ontario.

Résumé :

Le 12 février 2010 Robert William Simpson avait été arrêté en Nouvelle-Écosse et accusé de possession d'une arme de poing chargée.

En avril 2010, Robert William Simpson avait plaidé coupable à l'accusation de possession d'une arme de poing chargée au moment de son arrestation en Nouvelle-Écosse et avait été condamné à 6 ans de prison.
Le dossier criminel de Simpson contient des condamnations pour vols, homicide involontaire et tentative de meurtre.
Simpson avait tué un codétenu de la prison de Kingston en 1999 mais avait été acquitté pour légitime défense.

Le 31 mai 2010, le Hells Angel Jeffrey Albert Lynds, 42 ans, est appréhendé en Nouvelle-Écosse et accusé d'avoir commandé les meurtres de Murray, Onesi et Stewart ; Lynds est un ancien Outlaw de Nouvelle-Écosse et membre full patch du chapitre des Nomads du gang des Hells Angels de l'Ontario.

Le 10 juin 2010, Robert William Simpson, 47 ans, est arrêté dans un pénitencier fédéral de Nouvelle-Écosse et est accusé des meurtres prémédités de Kirk Murray et d'Antonio Onesi.

Le 30 juin 2010, Shawn Timothy Simpson, 44 ans, un troisième suspect des meurtres du 24 janvier 2010 est arrêté à Charlottetown (Île-du-Prince-Edward) ; il est le frère de Robert William Simpson.

En plus des frères Simpson, Glen Robinson, 54 ans, Chris Pierce, 46 ans, de l'île-du-Prince-Edward, sont accusés du meurtre de Mark Stewart alors que Leslie Greenwood, 46 ans de Nouvelle-Écosse et Brian Patrick McGuire, 50 ans, de LaSalle sont accusés de participation aux meurtres de Kirk Murray et d'Antonio Onesi.

En juillet 2010, le Hells Angel Jeffrey Albert Lynds est accusé d'avoir commandé les assassinats de Murray, Onesi et Stewart.

Le 9 novembre 2010, les frères Simpson signent un contrat de délation en vertu duquel ils recevront 1 000 $ pour garnir leur cellule, 3 500 $ pour des cours post-secondaires par correspondance et 50 $ par mois pour la durée de leur détention.
Jeffrey Albert Lynds est nommé mais pas accusé dans le meurtre non résolu de l'ex Hells Angel Randy Mersereau disparu en 1999 en Nouvelle-Écosse et dont les restes ont été découverts en décembre 2010.

Murray avait organisé une transaction de drogues avec Lynds et les Simpsons témoignèrent du fait que Lynds leur avait offert 2 000 $ pour tuer Murray.

Le 23 février 2011, les frères Robert William Simpson et Shawn Timothy Simpson se reconnaissent coupables des meurtres de Kirk Murray, d'Antonio Onesi et de Mark Stewart sur commande de Jeffrey Albert Lynds ; le juge André Vincent les condamne à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de leur peine derrière les barreaux. Les frères Simpson affirment que les meurtres avaient été commandés par un tiers et que ce tiers était Jeffrey Albert Lynds.

Le 27 janvier 2012, Le corps inanimé de Jeffrey Albert Lynds est trouvé dans sa cellule du pénitencier de Rivière-des-Prairies où il était détenu en attendant son procès ; Lynds s'était suicidé.

Le 31 décembre 2013, la Commission des libérations conditionnelles refuse permettre à Robert William Simpson une sortie du pénitencier de Sainte-Anne-des-Plaines sous escorte de 6 heures ; il y est détenu en attendant qu'il soit convoqué pour témoigner par crainte qu'il soit descendu parce qu'il doit témoigner dans une cause de meurtre à une date future.

Le 24 janvier 2010, vers 17 h 30, la police découvre les corps de Kirk Murray, 47 ans, et d'Antonio Onesi, 51 ans, deux résidents de la Rive-Sud de Montréal, criblés de plusieurs projectiles dans une automobile Hyundai Accent stationnée dans le parking d'un restaurant McDonald situé à l'angle du boulevard Sainte-Anne-de-Bellevue et de la rue Saint-Jacques dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce de Montréal ; le décès de Murray est constaté sur les lieux et Onesi décède en soirée au Montreal General Hospital où il avait été transporté ; Onesi n'était pas connu de la police qui croit qu'il a été tué simplement parce qu'il avait été témoin du meurtre de Kirk Murray.
Kirk Murray, avait été reconnu coupable des meurtres non prémédités de deux hommes commis en 1983 à Verdun ; il avait été libéré sous conditions en 2003.

Le 5 février 2010, Mark Stewart, 41 ans, est porté disparu à Châteauguay.

Au mois de mai 2010, le cadavre de Mark Stewart est découvert par un agent de la faune dans un bois de Saint-Honoré dans le Témiscouata.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)