Soeurs de Sainte-Anne-s.s.a. (communauté religieuse de soeurs)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1831 Marie-Esther-Christine Sureau dit Blondin entre au postulat des Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.* à Montréal.
1833 Marie-Esther-Christine Sureau dit Blondin quitte le postulat, puis devient institutrice de village à Vaudreuil, avec Suzanne Pineault qui s'y trouve déjà.
1838 Esther Sureau dit Blondin transforme l'école de Vaudreuil en Académie responsable de la formation des institutrices pour les écoles des environs.
1843 Esther Sureau dit Blondin est la première présidente de l'association pieuse des Filles de Marie-Immaculée.
1849 Esther Sureau dit Blondin adopte le nom de Mère Marie-Anne.
1850 (Septembre) Esther Sureau dit Blondin, avec Julienne Ladouceur, Justine Poirier, Salomé Véronneau et Suzanne Pineault, fonde à Vaudreuil, les Filles de Sainte-Anne pour l'éducation des enfants pauvres.
1851 Les Filles de Sainte-Anne ouvre un couvent à Sainte-Geneviève-de-Pierrefonds.
1853 (23 août) La communauté et le noviciat s'installent dans une école de Saint-Jacques-de-l'Achigan.
1854 (19 août) Un conflit latent avec le chapelain de la congrégation, Louis-Adolphe-Delphis Maréchal, devient véhément et Mgr Ignace Bourget, réclame la démission de Mère Marie-Anne comme supérieure de la Congrégation. Mère Marie-Anne devient directrice du couvent-école de Sainte-Geneviève-de-Pierrefonds.
1856 Sous l'impulsion de Mgr Modeste Demers, les soeurs de Sainte-Anne-s.s.a.* ouvrent une école à Victoria, British Columbia ; d'abord de langue française, l'une seulement des premières religieuses parlait anglais, l'école devient anglaise et prend le nom de St. Ann's Academy.
1858 (Juillet) Mère Marie-Anne se voit enlever la direction du couvent-école de Sainte-Geneviève-de-Pierrefonds et confiner à des tâches manuelles à la maison mère de Saint-Jacques-de-l'Achigan.
1864 Mère Marie-Anne est assignée au vestiaire de la congrégation,à la surveillance des élèves malades et au catéchisme des premières communiantes au nouveau siège de la communauté à Lachine.
1866 La communauté s'établit à Oswego (New York).
1871 Soeur Mary Providence McTucker, supérieure provinciale (1859-1881 et 1892-1893) supervise la construction d'un édifice de 4 étages, en pierre, sur les terrains de la St. Ann's Academy de Victoria, British Columbia.
1884 La communauté est officiellement approuvée par le pape Léon XIII sous le nom de Soeurs de Sainte-Anne.
1886 Agrandissement de la St. Ann's Academy de Victoria, British Columbia, pour y loger un hôpital. La communauté s'établit à Juneau (Alaska). La communauté compte 1 369 religieuses.
1890 (2 janvier) Décès de mère Marie-Anne.
1910 Agrandissement de la St. Ann's Academy de Victoria, British Columbia.
1945 Soeur Léopoldine entreprend l'étude de la vie de la fondatrice, Esther Blondin, en vue de faire reconnaître sa contribution à l'Église catholique.
1973 Les soeurs de Sainte-Anne-s.s.a.* ferment la St. Ann's Academy de Victoria, British Columbia.
1974 Le gouvernement provincial de la British Columbia achète la St. Ann's Academy au coût de 1,2 M $ et prend charge de l'hôpital.
1991 (14 mai) La fondatrice, Esther Blondin, est béatifiée par le pape Jean-Paul II.
1997 La bâtisse de la première école de la St. Ann's Academy de Victoria (9,15 m par 7,6 m) est transportée près du Parlement de la Colombie-Britannique.
1998 Le gouvernement de la Colombie Britannique finance la rénovation de la St. Ann's Academy de Victoria pour en faire un édifice à bureaux tout en conservant la chapelle et un centre d'interprétation de l'histoire des Soeurs de Ste-Anne et de leur école. La communauté compte 988 religieuses.
2001 (29 avril) La fondatrice des Soeurs de Sainte-Anne, Esther Blondin, est béatifiée à Rome par le pape Jean-Paul II.
On trouve des soeurs de Sainte-Anne-s.s.a.* au Canada, aux États-Unis, en Haïti, au Cameroun et au Chili.
2013 Le couvent des soeurs de Sainte-Anne à Lachine devient un cégep privé bilingue sous le nom de Colège international Sainte-Anne.
2018 (Août 2018) La communauté est autorisée à céder sa maison-mère de Lachine à l'organisme «Bâtir son quartier» ; le bâtiment occupe un terrain de 63 000 pieds carrés situé à l'angle des rues Esther-Blondin et Provost et enclavé de Duff Court, le quartier adjacent. Le projet de conversion comprend 450 unités de logement dont 150 pour les soeurs et 240 pour les personnes âgées de plus de 75 ans. ou en perte d'autonomie ; la chapelle sera convertie en salle multi-fonctionnelle accessible au public ; le projet comporte aussi l'aménagement d'un parc public sur le site.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)