Stoke (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 239,89 km2.
  • Gentilé - Stokois, oise.


  • Éphémérides -


1792 Tentative de colonisation sur la rive est de la rivière Saint-François par des Loyalistes américains dont l'arpenteur Moses Cowan qui arpente le territoire pour la Couronne britannique ; on nomme l'endroit Cowen's Clearance.
1802 (13 février) Proclamation du canton de Stoke.
1835 Les Loyalistes quittent le canton qui est récupéré par la British American Land Company-BALC.
1856 Arrivée du colon Jacques Guillemette (1825-1927) venu de Saint-Anselme s'installer au bord de la rivière Windsor.
1858 Fondation d'une mission.
1864 (1 janvier) Constitution de la municipalité du canton de Stoke.
1871 Construction d'une chapelle dédiée à saint Philémon.
1872 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Philémon.
1874 Nomination du premier curé résidant de Saint-Philémon.
1890 (30 mai) Érection canonique de la paroisse Saint-Philémon ; son territoire couvre une partie du canton de Stoke.
1892 Inauguration de l'église Saint-Philémon.
1901 (16 mai) Célébration de la première messe dans la nouvelle église.
1920 Inauguration du sanctuaire de Beauvoir.
1923 La population de la paroisse est de 1 152 âmes.
1940 (18 juin) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Philémon.
1990 La population de Stoke est de 2 142 habitants
1992 (13 juin) La municipalité abandonne son statut de canton.
1997 (22 décembre) Fondation de la Régie intermunicipale de police de la région sherbrookoise par les municipalités de Ascot, Brompton, Bromptonville, Deauville, Fleurimont, Lennoxville, Rock Forest, Saint-Élie-d'Orford, Sherbrooke et Waterville.
2000 La population de Stoke est de 2 594 habitants.
2001 (12 août) Regroupement des municipalités de Ascot, Bromptonville (en partie), Deauville, Fleurimont, Lennoxville, Rock Forest, Saint-Élie-d'Orford, Stoke (en partie) et Sherbrooke sous le nom de cette dernière.
2009 (26 avril) La paroisse Saint-Philémon de Stoke se joint à la paroisse du Bon-Pasteur de Sherbrooke.
2010 La population de Stoke est de 2 767 habitants.

  • Attraits :


Église Saint-Philémon (1892) ; style néogothique ; orgue Casavant (1915).
Ferme Lune de miel ; 252, rang 3 E ; explique la vie sociale et complexe de l'abeille ainsi que la fabrication du miel ; une ruche géante fait voir le comportement et le travail des abeilles.
Sanctuaire de Beauvoir (1920).
Sentiers de l'Estrie ; accès au mont Chapman et au Pic Bald (alt. 650 m).

  • Sports -


Plage pour la baignade.

  • Toponymie -


Saint-Philémon rappelle le souvenir de l'abbé Philémon Brassard, curé de Saint-Romain-de-Winslow (1871-1882) et de Saint-Janvier de Weedon (1882-1903), l'un des promoteurs de la colonisation de la région.
Stoke rappelle un village d'Angleterre.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Sherbrooke.
Sur la rivière Watopeka.
Diocèse de Sherbrooke.
Municipalité régionale de comté du Val-Saint-François.
Région touristique des Cantons-de-l'Est.

  • Accès : Route 216 via Route 112.

Carte 8.

Carte 8 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)