Taché (Joseph-Charles)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de sciences (médecin), homme de lettres (journaliste, nouvelliste, essayiste et statisticiem), homme de sciences (Archéologiste) et fonctionnaire né en 1820 dans la seigneurie de Kamouraska (164).

Études au Séminaire de Québec-SdeQ.
Pratique la médecine à Québec (1845-1857), puis à Rimouski (1857-1894).
Député à la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU (1847-1857).
Cocommissaire, avec William E. Logan du pavillon du Canada-Uni à l'Exposition universelle de Paris (1855).
Cofondateur avec Hector-Louis Langevin et Alfred Garneau, du Courrier du Canada (1857).
Professeur de physiologie à l'Université Laval à Québec-ULQ (1860).
Sous-ministre de l'Agriculture du Canada (1860-1888).
Ardent promoteur de la création de la Confédération canadienne et son indépendance pacifiquement obtenue de la Grande-Bretagne comme moyen de sauver la francophonie québécoise (1855-1867).
Concepteur et réalisateur du premier recensement fait au Canada (1871).
Petit-fils de Jean-Paschal Taché. Neveu d'Étienne-Paschal Taché et de Jean-Baptiste Taché. Frère de Alexandre-Antonin Taché.
Décès en 1894 à Ottawa (Ontario).

  • Publications - Liste partielle


De la tenure seigneuriale au Canada et le projet de commutation (essai, 1854)
Esquisse sur le Canada considéré sous le point de vue économiste (essai, 1855)
La Pléiade rouge (en collaboration avec Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, 1855)
Le Canada et l'Exposition universelle de 1855 (1856)
Des provinces de l'Amérique du Nord et d'une union fédérale (1858)
Forestiers et voyageurs (légendes, 1884 ; réédition Boréal Compact, 2002)
Trois légendes de mon pays ou L'Évangile ignoré, l'évangile prêché, l'évangile accepté (contes, 1876)
Les Asiles d'aliénés de la province de Québec et leurs détracteurs (1885)
Les Sablons et l'Île Saint-Barnabé (histoire, Librairie Saint-Joseph, 1885)

  • Distinctions -

Lui et Logan sont faits chevaliers de la Légion d'honneur de France par Napoléon III en raison de leur contribution au succès de l'Exposition universelle de Paris ; c'est Napoléon III lui-même qui leur a remis la croix de la Légion d'honneur.
La rue Taché de Montréal et la place Taché de Montréal honorent sa mémoire.

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Méridien, 1995)
The Gazette du 2 janvier 2013, page A7.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)