Wolfe (James)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire. Né en 1727 (2 janvier) au presbytère de Westerham (Kent, Angleterre).

Tombé au champ d'honneur.
Général anglais et protestant d'origine irlandaise et catholique.
Joue un rôle prépondérant dans le siège de Louisbourg en 1758.
Vainqueur de la bataille des Plaines-d'Abraham, il y est tué le 13 septembre 1759 ; sa victoire sur le général Montcalm fait du Canada une possession britannique. Wolfe était un franc-maçon comme le général Montcalm son adversaire.
Son corps rapatrié en Angleterre est inhumé dans l'église St. Alphage de Greenwich.
Depuis 1828, il partage un monument avec Montcalm dans le jardin des Gouverneurs, à Québec.

  • Distinctions -


La rue Wolfe de Montréal, le canton de Wolfestown proclamé en 1802 et situé au sud-ouest de Thetford-Mines dans la région de la Chaudière-Appalaches et le canton de Wolfe proclamé en 1885 et situé dans la région des Laurentides.
Un monument est érigé en son honneur dans l'abbaye de Westminster de Londres (Angleterre).

Bibiographie -

Wolfe et Montcalm - La véritable histoire de deux chefs ennemis (essai, Joy Carroll, Éditios de L'Homme).
La vérité sur la bataille des plaines d'Abraham - Les huit minutes de tir d'artillerie qui ont façonné un continent (essai, D. Peter MacLeod, Les Éditions de L'Homme).
Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)