Yamachiche (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 106,30 km2.
  • Gentilé - Yamachichois, oise.


  • Éphémérides -


1672 (3 novembre) Concession d'une seigneurie (1 1/2 lieue de front sur la rive gauche du Saint-Laurent - lac Saint-Pierre - sur 2 lieues de profondeur comprenant la rivière Yamachiche) par l'intendant Jean Talon à Pierre Boucher de Grosbois qui la nomme Grosbois.
1693 (2 juillet) Vente de la partie ouest de la seigneurie (3/4 de lieues de front sur le lac Saint-Pierre, moins 7 arpents sur 2 lieues de profondeur) par Pierre Boucher de Grosbois et son épouse, Jeanne Crevier, à leur fils, Lambert Boucher de Grandpré qui la nomment Gros-Bois-Ouest ou Petite-Rivière-Yamachiche).
1699 Au décès de Lambert Boucher, la seigneurie passe à sa femme, Marie-Marguerite Vauvril de Blason, et à ses deux enfants, Louis et Geneviève Boucher de Grandpré.
1702 (1 juillet) Pierre Boucher de Grosbois et son épouse, Jeanne Crevier, vendent la partie est (Grande-Rivière-Yamachiche, 3/4 de lieue et 7 arpents de front sur 2 lieues de profondeur à prendre 7 arpents en haut et 3/4 de lieue en bas de la rivière Yamachiche) de la seigneurie originelle de Grosbois ou Yamachiche (23) aux frères Charles et Julien Lesieur qui la nomment Gros-Bois-Est (23b).
1703 Arrivée des premiers colons, les trois frères Gélinas (Gélineau?).
1711 Construction d'une première chapelle.
1724 Construction d'une église.
1758 Fondation de la paroisse Sainte-Anne et ouverture des registres.
1764 (16 mai) Vente de la moitié, moins 7 arpents, de la seigneurie de Grosbois-Ouest (Petite-Rivière-Yamachiche) à Conrad Gugy.
1765 Arrivée d'exilés acadiens majoritairement venus du Massachusetts (USA).
1780 Remplacement de l'église de 1724.
1781 (26 janvier) La seigneurie de Gros-Bois-Est (Grande-Rivière-Yamachiche) appartient aux héritiers des frères Charles et Julien Lesieur et à Conrad Gugy.
1784 Incendie de l'église de 1780 qui est aussitôt reconstruite.
1785 (13 janvier) Donation en usufruit de sa partie de la seigneurie (Grosbois-Ouest) par Conrad Gugy à Elizabeth Wilkinson.
1817 (30 janvier) La seigneurie de Grosbois-Ouest passe en héritage à Louis Gugy, neveu de Conrad Gugy.
1825 (Mai) Une partie de la seigneurie de Grosbois-Est passe à Pierre-Benjamin Dumoulin.
1831 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Yamachiche.
1832 (11 octobre) Érection canonique de la paroisse Sainte-Anne ; son territoire couvre le territoire originel de la seigneurie de Grosbois.
1837 (26 juillet) Assemblée des Patriotes présidée par François Caron.
1837 Tenue des assises du mouvement patriote.
Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.
1850 Les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.* viennent diriger l'école et le pensionnat pour vieillards.
1854 La seigneurie de Grosbois-Est (Grande-Rivière-Yamachiche) appartient à Bartolomew Conrad Augustus Gugy (2/3) et aux héritiers Saint-Louis (1/3). La seigneurie de Grosbois-Ouest (Petite-Rivière-Yamachiche) appartient à Bartolomew Conrad Augustus Gugy. (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Anne-d'Yamachiche.
1887 (5 avril) Constitution de la municipalité du village de Yamachiche par détachement de celle de la paroisse de Sainte-Anne-d'Yamachiche.
1892 Remplacement de l'église paroissiale de 1784.
1923 La population de la paroisse est de 2 500 âmes.
1944 (29 février) Fondation de la Caisse populaire de Yamachiche.
1946 Ouverture d'une école d'agriculture.
1957 (11 juillet) Incendie de l'église de 1892.
1959 Inauguration de la nouvelle église.
1987 (26 décembre) Regroupement des municipalités de Sainte-Anne-d'Yamachiche et de Yamachiche sous le nom de cette dernière.
1990 La population de Yamachiche est de 2 740 habitants.
1993 Fondation de la Régie d'aqueduc de Grand-Pré par les municipalités de Maskinongé, Saint-Joseph-de-Maskinongé, Yamachiche, Saint-Léon-le-Grand, Sainte-Ursule et Saint-Justin.
1994 La population d'Yamachiche est de 2 876 habitants.
1998 (14 mars) Tragédie mortelle ; accident de la route ; après avoir été appréhendé et menotté dans le dos, un individu du nom de Sylvain Bois réussit à passer ses mains devant lui et sauter du siège arrière au siège avant de l'auto-patrouille dans laquelle il est détenu et s'enfuit au volant du véhicule ; ayant fait demi tour sur la travée ouest de l'autoroute 40, il entre en collision avec une automobile tuant ses 2 occupants.
2000 La population d'Yamachiche est de 2 773 habitants.
2006 (Octobre) Début d'une grève des employés de l'abattoir d'Olymel A.-Trahan.
2007 (14 avril) Fin de la grève des syndiqués de l'abattoir d'Olymel A.-Trahan.
2010 La population d'Yamachiche est de 2 714 habitants.
2016 (9 avril 2016)
Le navire hollandais Jan Van Gent s'échoue dans le lac Saint-Pierre en face d'Yamachiche ; il était vide ; deux remorqueurs ont pu le tirer de sa fâcheuse position

  • Patrie -


Charles-Nérée Beauchemin.
Dionel Bellemare.
Abraham Lesieur Desaulniers.
Eugène Merrill Desaulniers.
François Lesieur Desaulniers.
François-Sévère Lesieur Desaulniers.
Louis-Léon Lesieur Desaulniers.
Nérée Le Noblet Duplessis.
Joseph-William Gagnon.
Pierre Gélinas.
Elzéar Gérin.
Antoine Gérin Lajoie.
Charles Gérin Lajoie.
Émile Girardin.
Élie Lacerte.
Louis-Onésime Loranger.
Thomas-Jean-Jacques Loranger.
Augustin Rivard.
Sévère Rivard.

  • Attraits :


Maison Nérée Beauchemin (1867) ; 711, rue Sainte-Anne ; style néo-classique et néo-renaissance ; construite pour Charles Gérin Lajoie ; acquise vers 1877 par Hyacinthe Beauchemin, père de Nérée Beauchemin qui en hérite et en conserve la propriété jusqu'à sa mort en 1931 ; cédée à la Fondation Maison de la francophonie en 1977 par la dernière survivante des filles de Nérée Beauchemin ; classée monument historique en 1978.

  • Toponymie -


Yamachiche, emprunté à la rivière du même nom, vient du mot amérindien iyamachichki composé de iyamitaw signifiant «beaucoup», et achichki signifiant «vase» ou «boue», le tout signifiant «rivière vaseuse».

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À l'ouest de Trois-Rivières.
Sur la rivière Yamachiche.
Diocèse de Trois-Rivières.
Municipalité régionale de comté de Maskinongé.
Région touristique de la Mauricie.

  • Accès : Route 138 x Route 153 et Autoroute de la Rive-Nord x Route 153.

Carte 7.

Carte 7 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)