Zahredinne (Sami)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • En octobre 1999, Sami Zahredinne est tué à Montréal ; Akram Fayad, un ressortissant libanais est l'objet d'un mandat d'arrêt en relation avec ce décès.

Arrêté en 2000 alors qu'il travaillait à Philadelphie, Fayad est extradé au Canada, déclaré coupable de meurtre prémédité par un jury et condamné en septembre 2001 à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; en raison d'une erreur de droit, la Cour d'appel du Québec annule le verdict et ordonne un nouveau procès ; le 20 décembre 2007, le jury le déclare non coupable du meurtre de Zahredinne ; Fayad n'est cependant pas libéré puisque, n'ayant pas obtenu le statut qui lui aurait permis de rester au Canada, il était, depuis plusieurs années sous le coup d'un ordre d'extradition vers le Liban, son pays d'origine.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)