Bissonnette (André)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

Député du Parti progressiste-conservateur du Canada-PPCC de Saint-Jean à la Chambre des communes-Cdesc (1984-1988).
Ministre d'État aux Petites entreprises (1984-1986), puis ministre d'État aux Transports (1986-1987) dans le cabinet de Brian Mulroney.
Démissionne à la suite d'allégations d'abus de pouvoir et de conflit d'intérêts dans l'exercice de ses fonctions relativement à la vente de terrains à la compagnie d'armement Oerlikon qui, après avoir obtenu un contrat de fabrication de matériel militaire, voulait construire son usine dans la circonscription électorale fédérale de Saint-Jean. Accusé formellement dans cette affaire en 1987, il est acquitté le 23 février 1988 à la suite d'un procès devant juge et jury tenu à Saint-Jean-sur-Richelieu.


Député du Parti progressiste conservateur du Canada démissionnaire (1987).

Outils personels