Dion (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • En 1911, Jules Plourde, 20 ans, se dispute avec son voisin, Louis Dion, et le tue d'une balle dans le cou à Fraserville (Rivière-du-Loup) ; reconnu coupable de meurtre, Plourde est condamné à être pendu le 20 mars 1912 ; le bourreau, John Radclive, étant récemment décédé, aucun nouveau bourreau n'avait été nommé et le shérif de Rivière-du-Loup se préparait à assumer lui-même cette lourde tâche lorsque le gouverneur général commua la peine de mort en emprisonnement à perpétuité pour le jeune criminel qui finit ses jours à la prison de Saint-Vincent-de-Paul (Laval).
Outils personels