Maloney (Shane Kenneth dit Wheels)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 14 mai 1996, Maloney, 18 ans, est arrêté à Pierrefonds avec 3 hommes soupçonnés du vol d'un camion contenant 6 000 livres de tabac près de la frontière des États-Unis à Lacolle ; il reconnaît sa culpabilité à l'accusation d'avoir été en possession d'un objet obtenu par le crime et il est condamné à 2 mois de prison.

En 1997, il est accusé de possession d'une arme prohibée et il est condamné à une amende et à 2 ans de probation.
En 1998, il est impliqué dans un accident de motocyclette qui le laisse paraplégique et l'oblige à circuler en fauteuil roulant.
Le 17 mai 1999, Maloney reconnaît sa culpabilité d'avoir enfreint les conditions de sa libération conditionnelle pour avoir conduit un véhicule en état d'ébriété en Colombie-Britannique.
Le 9 janvier 2011, un enquêteur de police en vacance à Playa Del Carmen au Mexique tente discrètement de prendre une photo lorsqu'il se rend compte que des policiers du Québec semblent accompagner un homme relié au gang des Hells Angels
Le 1er novembre 2012, une opération de l'escouade régionale mixte dont 1 000 agents de la Sûreté du Québec-SQ, de la Gendarmerie royale du Canada-GRC et de plusieurs services de polices des provinces de Québec et de l'Ontario arrêtent 103 des 111 personnes qu'elle avait mandat d'arrêter en rapport avec le trafic de drogues ;
L'opération est appelée Opération Loquace et vise un consortium qui écoulait 75 kg de cocaïne par semaine (rapportant 50 millions $ en six mois) ; la cocaïne venait du Mexique et transitait par voie terrestre jusqu'au Québec.
25 personnes visées par l'opération étaient absentes lors de la descente.
Les personnes suivantes feraient parties d'un consortium de plusieurs organisations criminelles qui auraient uni leurs ressources et les contacts qu'ils avaient et auraient partagé les mêmes risques :
Shane Kenneth Maloney, une relation du gang de l'Ouest et chef du consortium, est accusé de gangstérisme ; en 2005, Maloney commence à collectionner les armes-à-feu ;
Le 13 décembre 2013, il est condamné à 2 ans de prison pour avoir commandé un assaut sur un policier de Montréal au Mexique en janvier 2011.
Le 15 mai 2015, Maloney doit répondre à une accusation de possession d'arme à feu illégale et à une accusation de fraude en relation avec l'acquisition d'un condo situé sur l'île-des-Soeurs dont il fait sa résidence au dernier étage de l'immeuble du 230, chemin du Golf dans l'arrondissement de Verdun de Montréal. Maloney doit également répondre à Longueuil à l'accusation d'importation illégale de cocaïne au Canada alors qu'il était en liberté sous caution dans une cause d'agression au Mexique ; il est aussi accusé de complot pour la vente d'armes à feu et possession d'explosifs ; son procès dans le cas de l'opération Loquace devrait se tenir en 2017 ; la police croit que pendant son emprisonnement, Maloney s'est élevé près du sommet du Gang de l'Ouest. Mahoney a été élevé en Colombie Britannique et c'est là qu'à l'âge de 20 ans, il a été impliqué dans une accident de motocyclette qui l'a rendu paraplégique.
En 2017, Maloney est condamné à 10 ans (120 mois) de prison ; Il obtient une indemnité qu'il investit dans les affaires et dans la propriété, mais compte tenu du temps passé en détention en attendant et pendant son procès, il ne lui resterait plus que 69 mois de prison à purger.
Le 12 février 2018, Maloney serait sans le sous ; la Banque Toronto-Dominion-TD demande à la Cour supérieure du Québec d'autoriser la saisie de son condo de l'île-des-Soeurs évalué à 718 000 $ et d'en autoriser la vente sous contrôle judiciaire afin que la Banque TD puisse récupérer près d'un demi million $ dus depuis plusieurs mois par Maloney ; celui-ci, qui purge une sentence de 10 ans de pénitencier, n'a fait aucun versement pour rembourser le prêt hypothécaire consenti par la Banque TD pour l'achat de son condo.
2020
En novembre 2020, Maloney obtient une libération complète avec les conditions suivantes : ne pas s'associer avec quiconque dont il sait qu'elle est impliquée dans des activités criminelles. fournir ses informations financières à son agent de probation et demeurer en emploi ou être activement à la recherche d'un emploi pendant les deux années de sa sentence qui restent à purger.
Le 20 novembre 2020, The Gazette rapporte que Maloney, qui veut obtenir une libération conditionnelle a déclaré à la Commission nationale des libération conditionnelles qu'il n'était pas intéressé à rentrer au Québec, mais qu'il désirait s'installer en Colombie Britannique

Les personnages suivants sont recherchés, mais ils étaient absents lors de l'Opération Loquace :

Alkhalil, Rabib, 25 ans, un ex résidant de Colombie-Britannique,
Amero, Larry Ronald, 35 ans, un membre du chapitre de Colombie britannique du gang des Hells Angels venu récemment vivre sur l'île des Soeurs à Verdun.
Amgar, Stephen 39 ans,
Bédard, Christian
Binet, Alain
Brisebois, Luc
Gagnon, Alexandre
Gomez, Edwin
Jimmy Kim.
Kean, Jessy
Lavoie, Frédéric,
Psiharis, Timoleon,
Sauveur, Kissinger

Le fait que tant de personnes visées aient été absentes fait l'objet d'un examen à la suite du congédiement du détective Benoit Roberge accusé d'avoir vendu des informations alors qu'il faisait partie de l'escouade régionale mixte de la Sûreté du Québec -SQ, du Service de police de Montréal-SPVM et de la Gendarmerie royale du Canada-GRC. La police découvre que le détective Benoit Roberge avisait le trafiquant René «Baloune» Charlebois la veille d'une opération policière, ce qui pourrait expliquer les absences au moment des descentes.

Deux agents du SPVM dont l'agent Amir El Alfy 35 ans, sont aussi arrêtés et accusés d'avoir volé un téléphone cellulaire et d'infraction à la Loi canadienne relative à l'alimentation et aux drogues.



Outils personels