Moore (Douglas)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 15 novembre 2003, un cadavre décapité, sans main et dont on avait enlevé les tatouages au couteau est découvert par un bûcheron dans un bois situé aux limites de la municipalité de Mercier ; étant donné la mutilation du cadavre, la police croit à un règlement de compte entre gangs rivaux ; le 9 avril, grâce à son ADN, la police identifie le cadavre trouvé comme étant celui de Robert Grewal, 22 ans, de Mississauga, Ontario, qui avait été vu pour la dernière fois en compagnie de Joseph Manchisi, 22 ans, le 12 novembre 2003 ; le 27 avril 2004, le cadavre de Manchisi, porté disparu en même temps que Grewal, est retrouvé non loin de l'endroit où celui de ce dernier avait été trouvé et dans le même état ; un certain Douglas Moore, pédophile reconnu et revendeur de drogues, pourrait être impliqué dans ces disparitions et dans celle de René Charlebois, 15 ans, trouvé mort dans un dépôt de terre au nord d'Orangeville, Ontario, le 19 mars 2004 ; Moore, soupçonné d'agressions sexuelles et arrêté le 15 mars 2004, s'est suicidé en prison le 2 avril suivant ; le 3 mai, la conjointe de Moore, Sandra Martin, et un adolescent de 14 ans sont accusés de complicité relativement à ces 3 décès.
Outils personels