Ménard (Serge)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) né en 1941 à Montréal. Études à l'Université de Montréal-UdeM. Spécialiste du droit pénal. Président de l'Association des avocats de la défense de Montréal (1981-1986). Bâtonnier du Barreau de la province de Québec (1986-1987). Député du Parti québécois-PQ de Laval-des-Rapides à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1993-2003). Ministre de la Sécurité publique (1994-1995) dans le cabinet de Jacques Parizeau. Ministre d'État à la Métropole et ministre responsable de la région de Montréal (1996-1997), ministre de la Justice (1997-1998), puis ministre de la Sécurité publique (1998-2001) dans le cabinet de Lucien Bouchard. Ministre de la Sécurité publique (8 mars 2001-30 janvier 2002), ministre des Transports, ministre responsable de la région de Laval (30 janvier 2002-29 avril 2003) et ministre de la Sécurité publique (29 octobre 2002-14 avril 2003) dans le cabinet de Bernard Landry. Député du Parti du bloc québécois-PBQ de Marc-Aurèle-Fortin à la Chambre des communes-Cdesc (2004-). Le 15 novembre 2010, Serge Ménard révèle au journaliste Christian Latreille de CBC/Radio-Canada, que le maire de Laval, Gilles Vaillancourt, lui avait tendu une enveloppe contenant des billets de banque pour l'aider dans sa campagne électorale l'ors de l'élection partielle de 1993 ; ce qu'il dit avoir refusé ; le maire de Laval le somme de retirer ses affirmations ; Ménard comparaissant devant la commission d'éthique de la Chambre des communes réaffirme ce qu'il avait déclaré au journaliste de CBC/Radio-Canada. Le 15 octobre 2011, le maire de Laval annonce qu'il ne poursuivra pas Serge Ménard. Le 3 juin 2013, Il est nommé président d'une commission d'enquête sur les manifestations étudiantes du printemps 2012 ; en plus de Ménard, cette commission est formée de Claudette Carbonneau, ex-présidente de la CSN et de Bernard Grenier, ex juge de la Cour du Québec-CQ.


Commission Ménard ou Commission spéciale d'examen des événements du printemps 2012.

Crée par le gouvernement du Québec en 2013 pour examiner les manifestations des étudiants contre la hausse des droits de scolarité à Victoriaville et à Montréal en mai 2012 ; la Commission Ménard examine les circonstances entourant les manifestations, les actes de désobéissance civile de même que les techniques utilisées par la police et les méthodes utilisées par les agitateurs pendant les manifestations et les répercussions des événements.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)